Généamédoc et les honneurs de la presse

Notre Président, accompagné de Mariannick sa fidèle trésorière, ont comparu dans la presse locale au village d’Avensan, sur Sud-Ouest le lundi 6 et sur le Journal du Médoc le vendredi 10 août 2018.
En présence de Patrick Baudin le maire de cette commune et des membres du CCAS d’Avensan, notre club a remis 2 chèques l’un à Alexis Dubos-Pallas atteint du syndrome de Little et l’autre à Samia Ouaadoud petite fille non voyante. Ce fut un moment chargé d’émotion pour toutes les personnes présentes et notre club de généalogie n’est pas peu fier de continuer à soulager des enfants nécessiteux et à leur donner un petit moment de bonheur. Sans nous tromper, nous pouvons dire que nous sommes un des seuls clubs en France à procéder de la sorte et tous nos adhérents adhèrent avec enthousiasme et fierté à ce projet.
Nous continuerons à procéder de la sorte en mettant en vente dès le marché de Noël en décembre 2018, des « mounaques » porte-bonheur de la guerre 14/18 au profit d’autres entités caritatives et nous remercions tous les castelnaudais qui adhèrent eux aussi à notre philosophie, de nous avoir acheté nos livres « Mémoire en Castelnau » et « Evolution » ce qui nous a permis de distribuer plus de 15 000€ à nos petits protégés.

Publié dans Les rendez-vous | Commentaires fermés sur Généamédoc et les honneurs de la presse

Réunions de Généamédoc, saison 2018 – 2019

1er octobre 2018 : à 19h00 le bureau et à 20h00 réunion des adhérents Assemblée Ordinaire
22 octobre 2018 : à 20h00 réunion des adhérents pour révision de l’expo 11 novembre
5 novembre 2018 : à 20h00 réunion des adhérents, révision ultime expo 11 novembre
3 décembre 2018: à 20h00 réunion des adhérents, Assemblée 0rdinaire
5 janvier 2019 : Assemblée Générale à 20h00 présence indispensable de tous pour renouvellement du 1/3 du bureau et déclaration en Préfecture.
4 février 2019 : à 20h00 réunion des adhérents Assemblée ordinaire
4 mars 2019 : à 20h00 réunion des adhérents Assemblée Générale
8 avril 2019 : à 20h00 réunion des adhérents Assemblée Générale
13 mai 2019 : à 20h00 dernière réunion des adhérents Assemblée Générale
4 juin 2019 : repas de fin d’année ou bien sortie à improviser (sur le bassin par exemple).

Publié dans Les rendez-vous | Commentaires fermés sur Réunions de Généamédoc, saison 2018 – 2019

Repas de fin d’année 2017 / 2018

Mardi 5 juin, au restaurant « la Ratatouille », a eu lieu notre traditionnel repas de fin d’année. Excellent repas servi dans une atmosphère détendue et conviviale. On a pu constater, et tout le bureau le déplore, un certain nombre de défections qui laisse à supposer que nous devrions ouvrir la prochaine saison le 1er octobre et élucider ce problème et peut être en changer la formule.
Le Président a félicité toutes et tous les adhérents présents pour le travail de préparation établi pour notre future expo du 11 novembre prochain. Beaucoup de boulot est encore à réaliser mais nous nous devons, en devoir de mémoire, de faire une grande fête à nos Poilus Morts pour la France en ce centenaire de l’Armistice.
Il a également rappelé les bénévoles potentiels à se présenter aux prochaines élections de renouvellement du bureau car, les cadres dirigeants actuels commençant à peiner, il serait grand temps d’introduire du sang neuf et créer une onde de choc bénéfique.
Enfin, il a souligné la visite faite à Mme et Mr Jean-Pierre Toulouse et invité tous les absents intéressés par le métier de la vigne à aller visiter leur musée de plus de 1500 pièces extraordinaires de diversité et complexité (voir article précédent « La Caverne d’Ali Baba » sur notre site Internet).
La fin des agapes s’est terminée vers 23h00 et nous nous sommes préparés à partir en vacances avec ou sans nos enfants ou petits enfants, en rêvant à d’autres découvertes généalogiques et en aspirant à un repos bien mérité.




Publié dans Activités | Commentaires fermés sur Repas de fin d’année 2017 / 2018

La caverne d’Ali Baba

Samedi 26 mai, après un orage carabiné sur le parcours , nous avons répondu à l’invitation de Jean-Pierre Toulouse de Blanquefort pour visiter sa collection de (très) vieux outils divers et variés ayant attrait aux métiers du vin, qu’il a récoltés ou chinés un peu partout dans le Médoc.
Heureusement que JP.T possède une grande maison car plus un centimètre du sous-sol au grenier aménagé n’est disponible pour recevoir sa merveilleuse collection. Un véritable trésor. Ce passionné d’histoire, de généalogie, compétiteur émérite de judo et d’aïkido, professeur au Service des Sports de la Mairie de Blanquefort nous a guidé au travers de ce labyrinthe d’antiquités : bouteilles centenaires (pleines ou vides), bonbonnes de toutes tailles, sécateurs, serpettes, « poudos », coupes-marc, crapauds, arrosoir-ouilleurs, outils à greffer, brûleurs de soufre, marqueurs de barriques, arpenteurs, écimeurs, « daihots », arrache ceps, houes, hottes, brocs en bois, bouchonneuses, pipettes, échenilloirs, romaines, faux, enclumettes …….. De véritables trésors que cette collection : que de patience, de recherches, de négociations, de joies et de déceptions. Nous n’avons pu qu’être, tous, admiratifs de cette montagne d’objets divers et quelle ne fut pas notre surprise lorsque JP.T nous emmena ensuite dans sa propre maison décorée par Madame où les collections de chapeaux succèdent à celle de poupées, de vases, de montres. Une véritable caverne d’Ali Baba : ne manquait que la cassette remplie de lingots d’or et on se serait cru dans un conte des Mille et Une Nuits. Pas étonnant que le célèbre historien bordelais Yves Simone et TV7 Aquitaine soit venus filmer et interviewer les époux Toulouse dernièrement.
Pour la petite histoire, Jean-Pierre Toulouse pense que, au XIIè siècle, le roi d’Angleterre nomma maire de Bordeaux Guillem Toulouse en 1316 , peut-être un de ses premiers lointains ancêtres arrivé à Bordeaux. Mais aussi, et plus récemment, il est un descendant direct de la famille Besnier de Castelnau dont 6 enfants furent envoyés sur le front en 14/18 et qui revinrent tous vivants et indemnes de toute blessure. Un véritable miracle. Pour l’anecdote, il existe un village en France, Beuzeville-au-Plain dans la Manche (Normandie) où pas un seul Poilu n’est mort en 14/18 et donc, qui ne possède pas de Monument aux Morts. Bien sûr, ce village n’a que 46 habitants mais 14 de ses habitants sont quand même allés se frotter à l’ennemi : tous sont revenus sans une égratignure. A titre d’exemple, un village voisin de Beuzeville : Vierville comptant 51 habitants a perdu 4 de ses appelés Morts pour la France.
Notre club Généamédoc remercie et félicite chaleureusement Mme et Mr Toulouse de nous avoir consacré leur après-midi, de nous avoir si gentiment reçu, permis d’échanger et de poser mille et une question. Il est important pour préserver notre patrimoine que des passionnés tels qu’eux puissent consacrer l’automne de leur vie à collectionner ces milliers d’objets et outils ayant servi à nos ancêtres, ainsi sublimer notre terroir et en faire un nectar prisé dans le monde entier.

Jean-Daniel , Jean-Claude, Serge, Aurélie, Marie-Christine et Dominique

Jean-Daniel au musée

Mr TOULOUSE

Visite du musée

Publié dans Activités | Commentaires fermés sur La caverne d’Ali Baba

Les Carnets d’un Citoyen Belge 1914-1918

L’armée allemande a envahi la Belgique début août 1914. Antoine Laurenty habite à Bruxelles avec son épouse. La ville est rapidement occupée par les troupes allemandes.

Antoine Laurenty, à partir du 1er août 1914, entreprend de relater quotidiennement chaque instant qu’il endure : la misère des Bruxellois, l’incertitude de leur vie, l’espoir qui naissait à la moindre rumeur de l’avance des alliés, les difficultés rencontrées pour s’approvisionner en victuailles et combustible et la douleur de ne pas avoir de nouvelles de la famille qui demeurait à Liège ou dans les Ardennes Françaises.

A la mort d’Antoine et de son épouse qui n’avaient pas eu d’enfant, René Sibenaler, leur neveu, a récupéré les 2 carnets de souvenirs et les a transmis précieusement à son fils Jean. En 2003, ce dernier décide d’éditer ces documents souvenirs sous forme d’un livre-recueil. Avertis par un cousin, nous nous empressons d’acheter ce document et après l’avoir consulté, lu et relu, nous écrivons à Jean Sibernaler pour le remercier et apprenons son décès. Il s’en suit une correspondance avec son épouse et un échange de vieilles photos familiales (merci internet..).

Les carnets ont été archivés au fonds EUROPEANA 1914-1918 parmi les documents concernant la 1ère Guerre Mondiale. En janvier dernier, nous recevons par la Poste, en recommandé, un paquet. Qu’elle ne fut pas notre surprise et notre émotion de découvrir les carnets du grand-oncle Antoine Laurenty, envoyés par Mme Sibenaler ! Après discussion avec ses enfants, elle a décidé de confier à François mon mari, aîné de la famille Laurenty et petit neveu d’Antoine, ces précieux
documents.

François et moi ne nous lassons pas de relire les souvenirs du grand oncle, à même le manuscrit. Que d’émotions ! Et nous imaginons que derrière ces lignes, se cachent la main qui tient le porte-plume et l’homme qui a vécu les événements tragiques de la guerre.

Pour Généamédoc, Marie-Edith Laurenty, mai 2018.

Antoine Laurenty est décédé en 1920, à seulement 60 ans, épuisé après les privations de la guerre

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Les Carnets d’un Citoyen Belge 1914-1918